Gone Girl

Si le thriller est peut être le sous-genre cinématographique le plus populaire dans le cinéma policier, le neo-noir, avec lequel on le confond souvent, souffre trop souvent d’une incompréhension dans son message et dans ses intentions. Gone Girl, le livre comme le film, est à ce niveau là un vrai cas d’école tant les accusations de sexisme et de mysoginie qu’on lui a fait témoigne d’une méprise d’une partie du public vis à vis du genre. A leur défense, le neo-noir, descendant direct du film Noir, reprend à son compte des archétypes manichéens que l’on croit bien connaître et il est alors … Continuer de lire Gone Girl

Stoker

On l’oublie un peu mais la fameuse Korean-Wave qui déferle sur le monde, ce n’est pas seulement des chanteurs et des groupes de musiques un peu exubérants mais c’est aussi un nombre grandissant de jeunes cinéastes prometteurs. Parmi eux, Park Chan-Wook fait presque figure de vétéran mais son Old Boy reste, dix ans après, une oeuvre culte qui continue d’inspirer cinéastes coréens et américains. On ne s’étonnera donc pas de retrouver Park Chan-Wook à Hollywood même si le pays de l’oncle Sam n’a pas toujours été tendre avec les cinéastes asiatiques. On se souvient ainsi des films catastrophiques que John … Continuer de lire Stoker

Effets Secondaires

Il va bien falloir se faire une raison, Steven Soderbergh aura éteins sa caméra d’ici la fin de l’année. A vrai dire Effets Secondaires est même censé être son dernier long-métrage pour le cinéma mais finalement Ma Vie avec Liberace, son téléfilm réalisé pour HBO sera distribué en salles outre-atlantique. L’heure du bilan est pourtant proche pour celui qui en 20 ans de carrière semble avoir déjà tout vu et tout fait et on a parfois l’impression que Soderbergh est là depuis bien plus longtemps que ça. Auteuriste mais accessible, Soderbergh aura en tout cas jusqu’au bout défendu la vision … Continuer de lire Effets Secondaires

Spring Breakers

Vendu comme un thriller sexy pour ados adeptent de teen-movies corsés, Spring Breakers pouvait au moins compter sur la réputation de Harmony Korine, réalisateur hors norme et porte parole d’une jeunesse marginale et désaxée, pour attirer l’attention. Collaboration entre les starlettes de Disney Selena Gomez et Vanessa Hudgens,  Ashley Benson une des vedettes de Pretty Little Liars et le chaméléonesque James Franco casté en gangsta-rappeur, Spring-Breakers ne pouvait n’être qu’un film hors norme et si on l’attendait original et déjanté, on ne l’imaginait pas aussi réussi. Il n’est pas si jeune Harmony Korine mais c’est pourtant l’un des rares cinéastes … Continuer de lire Spring Breakers

Zero Dark Thirty

Les films sur le 11 Septembre ont ils joués un rôle catharsique durant ces dix dernières années ou doit on voir dans cette succession de films sur le sujet un besoin de documenter et d’historiser un fait récent? Cette question ambiguë avait été soulevé en 2005 avec la sortie de Vol 93 de Paul Greengrass et celle quelques mois plus tard de World Trade Center de Oliver Stone. Depuis le 9/11 est dans toutes les fictions politiques et sa présence c’est presque banalisé. C’est l’effet pervers et pourtant pas nouveau d’un cinéma américain trop pressé de sacraliser son présent au point … Continuer de lire Zero Dark Thirty

Les Revenants – Laura Kasischke

Les oeuvres méconnus de Laura Kasischke, écrivaine, poète et professeur à l’université du Michigan, ont toujours été méconnus en France. Il faut dire que l’auteur traite de la jeunesse américaine, thème central dans la littérature américaine mais qui n’a jamais vraiment suscité l’intérêt du public français. Dommage car peu d’auteurs ont traités le sujet avec autant de pertinence et de lucidité, focalisant ses récits sur ce qui semble définir la jeunesse contemporaine, l’angoisse d’être une génération sans Histoire, sans avenir et sans passé. L’angoisse d’être une génération mort-né. Cette peur là a sans doute définit les auteurs de la génération … Continuer de lire Les Revenants – Laura Kasischke

Argo

En trois films Ben Affleck a fait sa mue, se libérant d’une réputation (non mérité) d’acteur médiocre pour s’épanouir derrière la caméra. Argo est le premier film du réalisateur inspiré d’un fait réel, il est aussi son premier film non situé dans sa ville natale de Boston et pourtant Argo est peut être le film le plus personnel de ce « jeune » cinéaste qui trouve dans l’histoire extraordinaire d’un agent de la C.I.A une belle métaphore de sa carrière. Argo est un film d’espionnage adapté des comptes rendus d’une opération de la C.I.A visant à extrader des diplomates américains d’Iran après … Continuer de lire Argo

Looper

Le voyage dans le temps est un sujet compliqué sur lequel bon nombres de réalisateurs se sont cassés les dents. On compte certes de grand succès comme Retour vers le futur, Terminator, L’armée des 12 singes ou encore La Machine à explorer le temps mais ces réussites ne sont pas représentatif d’une production trop habitué à flirter avec le médiocre. Il faut dire que si le voyage dans le temps reste un vrai fantasme, les cinéastes peinent à utiliser cette idée de façon pertinente ou se prennent les pieds dans leur scénarios mal maitrisés. En marge des productions grand publics … Continuer de lire Looper

Savages

Alors qu’il avait connu certains de ses plus beaux succès dans le genre avec Tueur Né et U-Turn, Oliver Stone avait depuis quelques temps délaissé le thriller pour ne plus se concentrer que sur des oeuvres politiquement engagés. On ne peut pourtant pas dire que ce choix fut judicieux tant la filmographie récente du réalisateur est, pour le moins, inconstante. Plus qu’un retour aux sources, Savages est alors pour Stone un moyen de prendre un peu de recul et de se refocaliser sur ce qui a fait sa force, des personnages hauts en couleur, et un univers glamour et violent très contrasté. … Continuer de lire Savages

Killer Joe

Cinéaste rare, William Friedkin peut néanmoins se targuer d’être rester constant et de ne pas s’être aller à la facilité comme d’autres grand cinéastes des années soixante-dix. Killer Joe, son nouveau film, est en effet tout sauf un film consensuel. A bien des égards le film dérange et laisse le spectateur dans un état de confusion entre l’hilarité nerveuse et la sensation de malaise. Preuve que si Killer Joe n’est pas un film parfait, c’est au moins un film marquant. Les fidèles du cinéaste se souviennent que son dernier film, Bug, était un thriller paranoïaque en huis-clos sur un couple … Continuer de lire Killer Joe