The Neon Demon

Au lendemain d’une projection huée au festival de Cannes on pouvait lire en guise de critique que pour encore parvenir à choquer, Nicolas Wending Refn devrait essayer de réaliser un film qui n’a pas pour but de choquer, justement. Une pique quelque peu déplacé vis à vis d’un film qui a, après tout, vocation à s’inscrire dans un registre horrifique. En dépit des nombreux genres qu’il a exploré, il est vrai que le cinéma de Refn reste certes parcouru par une obsession pour la violence que The Neon Demon ne viendra pas mettre en défaut, mais la violence n’a-t-elle pour autant qu’un unique … Continuer de lire The Neon Demon

Coldheart Canyon (Clive Barker)

On dit souvent qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture et pourtant l’envi de lire pour la première fois du Clive Barker m’est venue alors que, cherchant un roman horrifique, je suis tombé par hasard sur la magnifique couverture de l’édition française de J’ai Lu. Toutes catégories de romans confondus, les couvertures françaises sont généralement affreuses. Trop dépouillées, trop symboliques ou sans véritable rapport avec l’oeuvre, dans le cas de la littérature générale, ou trop kitch et sans âme pour les romans de genre, elles entretiennent souvent une image faussée des livres. Une image élitiste pour ce … Continuer de lire Coldheart Canyon (Clive Barker)

L’étrange pouvoir de Norman

En 2009 le petit studio d’animation Laika avait eu la bonne idée de parier sur Henry Selick et son dernier film en stop-motion Coraline. Adapté d’un roman du génial Neil Gaiman, cette version morbide d’Alice aux pays des merveilles avait remporté un succès critique et public qui témoignait de la popularité du stop-motion, procédé d’animation rare et complexe dont Sellick avait, en trois films aux univers un peu dingues, fait sa spécialité. L’étrange pouvoir de Norman, toujours produit par Laika, n’est peut être en rien associé au réalisateur émérite de L’étrange noël de monsieur Jack, mais ce pastiche de films d’horreurs et … Continuer de lire L’étrange pouvoir de Norman

La Cabane dans les bois

L’année 2012 sera décidement l’année de Joss Whedon car, hasard du calendrier ou non, se sont deux films chapotés par le créateur de Buffy qui débarquent coup sur coup sur les toiles hexagonales. Si il vous sera bien difficile de passer à côté de Avengers en raison du tapage médiatique et du succès critique et public qu’il a généré, La cabane dans les bois est lui un film bien plus confidentiel et qui compte beaucoup sur le buzz  qu’il a su suscité. Réalisé par Drew Goddard, scénariste de Cloverfield mais aussi colaborateur de Whedon depuis qu’il travailla sur les séries Buffy … Continuer de lire La Cabane dans les bois

Twixt

Aussi irrégulier qu’il puisse être en tant que cinéaste, la sortie d’un nouveau film de Francis Ford Coppola constitue toujours un évènement en soit. Incarnant avec quelques rares élus le prestige du cinéma américain de la fin du XXème siècle, Coppola a surtout réussi l’exploit de ne jamais s’enfermer dans un registre. Expérimental à plus d’un titre (L’homme sans âge l’a prouvé) il n’en revient pas moins régulièrement à l’horreur et au fantastique, ses premiers amours d’ailleurs de nouveau à l’honneur avec Twixt, long-métrage à petit budget, volontier kitch et assurément fantastique, à travers laquel Coppola retourne sa caméra sur ses propres … Continuer de lire Twixt

La Dame en Noir

La Dame en Noir c’est un peu l’histoire d’un double pari, celui pour Daniel Radcliffe de prouver qu’il n’est pas l’incarnation d’un seul et unique personnage et celui pour la Hammer, la célèbre maison de production de films horrifique anglais, de prouver qu’elle est capable de proposer une alternative viable au cinéma d’horreur. Ironiquement, l’un comme l’autre ont choisi d’adapter une histoire de fantôme très convenu pour leur come-back qui, si il est loin d’être raté, risque de ne pas leur donner l’éclairage médiatique qu’ils révaient. La Dame en Noir comme le suggère un titre générique qui sonne déjà comme … Continuer de lire La Dame en Noir

The Thing

Le The Thing de Carpenter est un film qui m’est chère parce qu’il est le premier film d’horreur à m’avoir marqué dans ma jeunesse. Ce n’est pas tant qu’il faisait peur, mais The Thing était un film surprenant, qui multipliait les séquences chocs et savait joué avec les nerfs d’un spectateur rendu aussi paranoïaque que les personnages du film. J’étais donc partagé à l’idée de voir débarqué un prequel/remake. Curieux mais craintif comme le sont surement beaucoup de spectateurs quand on annonce le remake d’un des films qui a marqué leur jeunesse. Mais si beaucoup de réalisateurs se montrent irrespectueux … Continuer de lire The Thing

Scream 4

On croyait le tueur masqué à jamais disparu dans les limbes d’un cinéma d’horreur de moins en moins pertinent. C’était sans compté sur Kevin Williamson visiblement très inspiré par les nouvelles tendances horrifiques, remakes en tête, qu’il va, comme à son habitude analyser et critiquer le temps d’un joyeux jeu de massacre dans lequel l’horreur et le suspense se mêle à l’humour. Williamson livre ainsi un script particulièrement lucide sur l’état du film d’horreur contemporain et sur la place de sa saga Scream dans le genre. Scream qui, à force d’être parodiée, à perdu sa puissance horrifique pour ne plus … Continuer de lire Scream 4